Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

26.08

Courge à la sauce miso comme au Japon

Une recette tirée de "The Enlightened Kitchen", qui fournit une compilation de recettes végan des monastères japonais.

Tout est, bien sûr, très sain, plein de tofu, et léger.

Pour débuter, de la courge, sauce au miso. Ce qui est intrigant? La dite sauce est à base de pomme de terre, pour donner de la texture. Rigolo et simple.

Pumpkin with miso sauce as in Japanese Monasteries
This comes logically from "The Enlightened Kitchen", a book full of vegan recipes where everything is light, healthy and generally full of tofu.

First try here is this pumpkin. What I find funny is the sauce, made out of pureed potatoes.

 

courge japonaise

 

 Bon, pour la courge, coupée en tranches et cuite à la vapeur, c'est tout.

 

 

 

Pour la sauce, écraser à la fourchette:

 

- 1 petite pomme de terre cuite à la vapeur
- 1 càs de miso blanc (à défaut, j'ai utilisé du Sweet ShiroMiso, un miso doux et sucré, de couleur jaune, mais faites avec celui que vous avez sous la main!)
- 1 càs d'huile de sésame
- 1 càs de jus de citron
- 1 càs de vinaigre de riz
- 1 càs de sirop d'érable (remplacé par du sirop de riz mais du miel pourrait aussi convenir)
- 2 càs de vin blanc

 

 

 

Et surtout ne pas mixer la sauce, avec la pomme de terre, ça serait un désastre (oui, je parle d'expérience, un matin Mademoiselle F a eu la bonne idée, par fainéantise, de mixer sa purée, mon Dieu, une catastrophe gélatineuse, erkkk)

 

 

 

How to do?

 

For the pumpkin, it's pretty easy, just slice it and steam it.

 

For the sauce, simply mash 1 boiled potato + 1tbs white miso + 1tbs sesame oil + 1tbs lemon juice + 1tbs rice vinegar + 1tbs maple syrup (here: rice syrup) + 2tbs white wine.

 

 

And please, do mash it, don't blend it. Out of laziness, I tried once to blend my mash and it became an awful sticky thing

Salade de quinoa aux tomatillos

 Un des derniers achats gourmands: The Modern Pantry Cookbook.

Un passage devant le restaurant londonien, quelques longues minutes à saliver devant le menu et à rager de repartir pour Bruxelles une heure après, sans pouvoir y faire un arrêt.

En attendant d'essayer la vraie cuisine d'Anna Hansen, mon copain Amazon a sauvé la mise: Hop son livre de cuisine commandé. A conseiller, très inventif, relativement sophistiqué au niveau des saveurs sans être trop difficile à mettre en oeuvre.

Par exemple, ici, le premier essai: Une salade de tomatillos. Bon, d'accord, les trouver frais, ça n'est pas si évident.

Mais si vous avez la chance d'en avoir qui poussent sur votre balcon, comme moi (oui, oui, même sans avoir la main verte, ça se développe tout seul), essayez, essayez !

C'est servi avec plein de petites graines relevées grâce à un mélange indianisant. Un belle salade complète et équilibrée.  

salade quinoa tomatillos modern pantry (1)

   
    Commençons avec les graines:
Faire chauffer 2 càs d'huile de moutarde, quand ça fume, ajouter:

- 1 petite poignée de feuilles de curry

Quand les feuilles sentent, ajouter:
1càs de fenouil + 1càs de carvi + 1 càc de nigelle.
 Laisser roussir un instant, et c'est l'heure de:
- 100g de graines de tournesol + 100g de graines de courge
Remuer 5 minutes
Couper le feul, saler avec du sel de Maldon (sel britannique à la texture croquante, fleur de sel à défaut) + 1càc d'amchur (poudre mangue verte), acidulée, qu'on trouve dans les magasins indiens.

 

Le quinoa:

En faire cuire une tasse à l'eau, comme recommandé sur le paquet. Egoutter et reserver.
Faire revenir un oignon rouge dans de l'huile d'olive, une fois fondu, ajouter 1càs de vinaigre de cidre et 1/4 de càc de paprika fumé. Remuer.

Ajouter le quinoa cuit, une généreuse poignée de tomatillos crus coupés en dés et une vingtaine de feuilles de menthe déchirées.

 

Servir la salade avec les graines rôties dessus.

Patate douce aux herbes et à l'érable

Encore une recette du chef londonien Ottolenghi, qui est décidément un des mes cuisiniers préférés. Sa manière d'acommoder les légumes, toujours de façon simple et percutante me séduit à chaque fois. Ici, c'est une petite sauce douce-acidulée qui fait le charme.

Ottolenghi: Roasted sweet potatoes and a maple sauce

Another recipe from Ottolenghi who is for sure one of my favorite chefs ever. His way to cook vegies in a simple way though with a twist, a single detail that makes the difference, always seduces me. Here the charm sits in this sweet and tangy sauce.
patate douce ottolenghi

Pour une personne, il faut: 

- 1 patate douce

- 1 poignée de ciboulette

- 4càs de coriandre

- 2càs de menthe

- Huile d'olive / Sel / Poivre

 

Pour la sauce, il faut:

- Le jus d'un demi citron vert

- 1càs de sirop d'érable

- 1càs d'huile de noix de pécan

- 1 bonne pincée de cannelle

- 1/4 de càc de gingembre frais rapé

- Un peu de coriandre fraiche hachée

 

Peler la patate douce et le couper en cubes. Dans une sauteuse, faire chauffer quelques cuillères à soupe d'huile d'olive. Pendant ce temps, hacher la ciboulette, la menthe et la coriandre. Quand l'huile est chaude, y verser les patates douces ainsi que les herbes et faire revenir à feu moyen pendant une vingtaine de minutes.

Préparer le sauce: Mélanger sel, poivre, jus de citron vert, sirop d'érable, huile de pécan ainsi que le gingembre et la cannelle.

 

Quand la patate douce est cuite, la mélanger avec la sauce et servir en parsemant de coriandre fraiche.

How to do?

For one person you need:

 

To peel and dice 1 sweet potatoe. Gently fry it with some olive oil.
In the meantime, chop 1 handful chive + 4tbsp coriander + 2tbsp mint and add it to the pan.
Keep on frying it on medium heat for 20 minutes.

 

Make the sauce: Mix salt + pepper + juice of 1/2lime + 1tbsp maple syrup + 1tbsp pecan oil + 1/4tsp freshly gratted ginger + a good pinch of cinnamon.

 

Mix the sauce + the vegetables and finish with some fresh coriander.

Feuilles de moutarde à la grecque

Du riz dans des feuilles de riz, logique non? Au lieu des traditionnelles feuilles de vigne, la verdure se trouve à l'intérieur de la farce. Le tout bien relevé avec des herbes et épices. C'était la première fois que je cuisinais des feuilles de moutarde et ça risque de se reproduire plus souvent. Essayez c'est savoureux, et rapide à mettre en oeuvre. 

riz feuille de riz moutarde

Il vous faut:

- Riz

- Huile d'olive

- Cannelle

- Aneth

- Poivre / Sel

- Bouquet de pousses de moutarde

- Oignon

- Menthe

- Bouillon de légumes

- Feuilles de riz

 

Faire revenir du riz dans de l'huile d'olive. Ajouter les feuilles de moutarde hachées et un oignon. Laisser cuire quelques minutes. Mouiller avec du bouillon de légumes, saler et poivre. Laisser cuire une quinzaine de minutes (enfin, ce que votre riz demande) et ne pas hésiter à remouiller la préparation régulièrement. En fin de cuisson, hacher plein d'aneth et de menthe et incorporer au riz. Ajouter également une généreuse pincée de cannelle.

Reserver. Tremper les feuilles de riz dans de l'eau, une par une. Mettre la feuille molle dans votre main, au milieu mettre une quenelle de riz et refermer à la manière de nems.

Cuire à la vapeur quelques minutes.

Velouté orange-carotte et quenelle aux herbes

Je vous souhaite à tous mes meilleurs voeux! Et pour bien débuter cette nouvelle année, après avoir passé des jours à festoyer et manger plein de petites choses sucrées, rien de mieux qu'un diner plein de légumes.

Voila donc une soupe légère et parfumée pour se remettre en douceurs cette semaine de bacchanales.

La quenelle d'herbes n'en a que le nom, mais je ne trouvais pas mieux pour décrire. J'avais pensé à "chose verte", "truc herbeux", mais voila, ça n'est pas franchement appétissant donc à vous de trouver de meilleures suggestions ;-)

velouté carotte orange herbes

Pour la soupe il faut:

- 5 carottes

- 1 échalote

- 33cl de jus d'orange

- Sel

- Eau, si besoin est

- Huile d'olive

 

Peler et couper l'échalote. Couper les carottes en gros morceaux (avec peau car bio, sinon pelées). Faire revenir dans de l'huile d'olive pendant 5 minutes. Mouiller avec le jus d'orange, saler. Laisser cuire une quinzaine de minutes. Mixer. Ajouter un peu d'eau ou bouillon si vous préférez une consistance plus liquide.

 

Pour les herbes, il faut: (merci à Cyril pour l'inspiration!)

- Huile d'olive

- 1 poignée d'aneth

- 1 poignée de coriandre fraiche

- 1 poignée de persil frais

- 5 échalotes

- Sel

- Sirop de balsamique

Peler et couper les échalotes, les faire fondre doucement dans de l'huile d'olive, avec un peu de sel, pendant dix minutes.

Pendant ce temps, hacher les herbes. Quand les échalotes sont prêtes, arrêter le feu, mélanger avec toutes les herbes et le sirop de balsamique (avec les doigts).

 

Servir la soupe bien chaude avec les herbes froides.