Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

26.08

Velouté orange-carotte et quenelle aux herbes

Je vous souhaite à tous mes meilleurs voeux! Et pour bien débuter cette nouvelle année, après avoir passé des jours à festoyer et manger plein de petites choses sucrées, rien de mieux qu'un diner plein de légumes.

Voila donc une soupe légère et parfumée pour se remettre en douceurs cette semaine de bacchanales.

La quenelle d'herbes n'en a que le nom, mais je ne trouvais pas mieux pour décrire. J'avais pensé à "chose verte", "truc herbeux", mais voila, ça n'est pas franchement appétissant donc à vous de trouver de meilleures suggestions ;-)

velouté carotte orange herbes

Pour la soupe il faut:

- 5 carottes

- 1 échalote

- 33cl de jus d'orange

- Sel

- Eau, si besoin est

- Huile d'olive

 

Peler et couper l'échalote. Couper les carottes en gros morceaux (avec peau car bio, sinon pelées). Faire revenir dans de l'huile d'olive pendant 5 minutes. Mouiller avec le jus d'orange, saler. Laisser cuire une quinzaine de minutes. Mixer. Ajouter un peu d'eau ou bouillon si vous préférez une consistance plus liquide.

 

Pour les herbes, il faut: (merci à Cyril pour l'inspiration!)

- Huile d'olive

- 1 poignée d'aneth

- 1 poignée de coriandre fraiche

- 1 poignée de persil frais

- 5 échalotes

- Sel

- Sirop de balsamique

Peler et couper les échalotes, les faire fondre doucement dans de l'huile d'olive, avec un peu de sel, pendant dix minutes.

Pendant ce temps, hacher les herbes. Quand les échalotes sont prêtes, arrêter le feu, mélanger avec toutes les herbes et le sirop de balsamique (avec les doigts).

 

Servir la soupe bien chaude avec les herbes froides.

Palak tofu

Voila une recette trouvée dans le génial "50 great curries in India" de Camilla Panjabi. Normalement, cela se fait avec du paneer, ce fromage indien à la même texture que le halloumi. Ici, je l'ai remplacé par du tofu, pour une texture plus humide.

Je l'ai servi en accompagnement d'un curry de poisson, et monsieur G en a tartiné ses sandwichs le lendemain.palak tofu

Il vous faut donc:

- 250g de tofu

- 500g d'épinards

- 1 oignon

- 1 càs de graines de cumin

- 1 piment

- 1cs gingembre rapé

- 1/2 càc de fenugrec en poudre

- 1/2 càc d'ail haché

- Huile ou ghee

- Sel

 

Faire chauffer 3-4 càs d'huile dans une casserole. Peler et couper l'oignon ainsi que le piment en dés et faire revenir le tout dans l'huile chaude. Baisser le feu et faire fondre cinq minutes. Ajouter les épices, l'ail et le gingembre et remuer. Ensuite, mettre les épinards et bien tasser. Remuer régulièrement pour que toute cette masse puisse réduire. Si besoin est, ajouter quelques cuillères à soupe d'eau chaude. Une fois toutes les feuilles ramollies et bien tombées, monter le feu et faire en partie évaporer pour sécher le tout. Saler, puis ajouter le tofu en l'émiettant avec les doigts. Remuer et servir.

Cuisine crue: Tarte aux blettes

Voila une recette trouvée dans le livre d'Ani Phyo - Raw Food Essentials.

A vrai dire, j'ai essayé au départ par curiosité, juste pour voir si ça peut être bon, et ai été agréablement surprise, oui ça l'est, et pas qu'un peu.

Au départ, on se dit qu'avec tant de graines, dans la pâte, dans l'appareil, ça ne fera pas comme une vraie tarte, mais finalement, le résultat est certes différent, mais tout aussi savoureux. La seule chose, s'y prendre un peu à l'avance: La prépartion est très rapide, mais il faut dessécher la pâte et ça, il faut compter cinq-six heures dans un four à très basse température (moins de 30 degrés, sinon le plat perd son statut de "cru").tarte crue aux blettes

Pour la pâte à tarte:


Il suffit de mixer deux cups de courgettes coupées en dés avec 1/4 de cup d'huile d'olive, 1 cuillère à café de sel, une cup de poudre d'amande et une cup de graines de lin. Si besoin ajouter une petite lichette d'eau.

Vous obtenez une belle boule de pâte, un petit peu collante. Il faut ensuite mettre du papier sulfurisé dans un moule à tarte rond, puis verser la pâte dessus. L'étaler avec une cuillère sur le socle, et faire les bords en faisant remonter la pâte de la base avec les doigts. Ensuite, enfourner pour 4-5 heures le temps que l'ensemble se dessèche, à 30 degrés.

Pour la garniture:

Peler et hacher un demi oignon, le faire mariner une demi heure dans trois cuillères à soupe de sauce soja japonaise.

 

Pendant ce temps, préparer l'appareil:

Mixer deux gousses d'ail avec une cuillère à café de sel. Ajouter 200 grammes de graines de tournesol, 1/4 de cup d'huile d'olive, une demi botte de blettes dont on aura gardé seulement la partie verte, et deux cuillères à café de gingembre frais rapé.

 Quand l'appareil est homogène, ajouter l'oignon mariné et son jus, mélanger. Si l'ensemble est trop épais, ajouter quelques cuillères à soupe d'eau.

 

Après quelques heures, la pâte devrait être croustillante comme un biscuit apéro. Verser dessus la préparation aux blettes, et enfourner pour à nouveau trois-quatre heures à trente degrés.

 

Déguster.

Et si l'idée de laisser tourner votre four pendant si longtemps vous embête, sachez que plus la température est basse, moins ça consomme, et profitez en pour faire des yaourts: Un litre de lait + 1 yaourt, on touille, on verse dans un bac, et au four également pendant une demi journée.

Pain sans gluten à la farine de pois chiche

Ces petits pains sont une belle découverte car ils ne nécessitent que quelques minutes de préparation et se cuisent à la poêle. Puis, la farine de pois chiche est quand même succulente, trop peu utilisée (à part pour la socca, galette niçoise). Lancez vous, ça devrait vous plaire.
La recette est tirée de "De allerlekkerste - Indiase gerechten".

 

Précision: C'est un bouquin néerlandais. Il y a donc marqué "Een ui", ce qui signifie un oignon. Mais, distraite comme je suis, j'ai lu "un oeuf" - qui en néerlandais se dit "Een ei". Du coup, quand j'ai réalisé ma bévue, j'ai rajouté l'oignon et ai dû mettre plus de farine que ce qui était préconisé, car la pâte était plus liquide.

Cette bétise faite, la recette était quand même bonne. Par contre, au lieu des 10 galettes, j'ai fini avec une vingtaine.
Puis j'ai refait cette recette une deuxième fois, en ne faisant pas de bétises et cela fonctionne aussi. Je vous la donne donc comme elle a été intialement écrite. A vous de vous tromper ou non, dans tous les cas, cela ne portera pas à conséquences ; )

pain pois chiche poivron (1)

  Pour une dizaine de pains il faut:  

- 150g de farine de pois chiche

- 1/2cc de sel

- 1 petit oignon

- 1/4 de bouquet de coriandre

- 1 petit poivron

- 15ml d'eau

- 2cs d'huile de coco

 

Mélanger la farine et le sel. Peler et couper l'oignon en petits dés. Hacher la coriandre. Couper le poivron en cubes. Mélanger les légumes à la farine. Ajouter l'eau et malaxer jusqu'à obtenir une pâte souple qui ne colle pas aux doigts. Si besoin, rajouter un peu d'eau ou de farine, en fonction de la texture.

Former un boudin avec la pâte et le diviser en 10. Avec chaque morceau, former une boule et l'étaler le plus finement possible.

Faire chauffer l'huile de coco dans une poêle, ou à défaut du beurre. Dès qu'il est chaud, cuire les galettes une à une, quelques minutes sur chaque face, le tout à feu moyen.

Reserver et servir en accompagnement d'un curry de légumes par exemple.

Cuisine crue: Falafels

Vous l'aurez compris, depuis quelques semaines (mois?), je fais mumuse en découvrant la cuisine crue. Les préparations pleines de noix et graines, les germinations fréquentes et la fabrication de pickles réveillent en moi l'apprenti chimiste qui sommeille...

Ici, des falafels, avec des pois chiches donc, mais sans cuisson aucune. Il suffit juste de penser à faire tremper pendant une journée et hop c'est moelleux. A découvrir.falafel cru

 

Pour deux-trois personnes en entrée, il faut:

- 1 cup de pois chiches secs

On les laisse tremper 24 h dans un bol d'eau.

 

Ensuite, on les mixe avec deux càs de tahiné, le jus d'un citron, deux càs de graines de lin, deux càs de son d'avoine, deux càs de graines de cumin, une càc de poivre, une càc d'ail et du sel jusqu'à l'obtention d'une pâte avec des petits morceaux.

 

On laisse reposer au frais pour quelques heures. Puis on fait des petites boules de pâte, qu'on roule ensuite soit dans des graines de sésame, soit ici dans un mélange sésame en poudre et graine de lin.

Ne reste plus qu'à remettre au frais pour une petite heure.

 

Servir avec du tahiné, ou pourquoi pas une petite sauce coriandre fraiche - huile d'olive?